Michel Lemoine

Michel Lemoine
  • Votre vote
  • Autres PseudonymesMichel Blanc, Jess Henco, John Amando
  • Date de Naissance1922-09-30
  • Lieu de NaissancePantin, France
  • Nationalitéfrançaise
  • Début dans le X1970,1986
  • GalerieD. R.

Michel Lemoine commence très tôt sa carrière de comédien en travaillant avec Marcel Herrand, directeur du théâtre des Maturins. Après quelques années sur les planches, il tourne son premier petit rôle au cinéma sous la direction du grand Maurice Tourneur dans le film Après l’Amour.
 
L’année suivante, en 1948, c’est Sacha Guitry en personne qui lui propose de jouer dans Le Diable boiteux. Jusqu’à la fin des années cinquante, Michel Lemoine va ainsi alterner théâtre et cinéma, décrochant de nombreux seconds rôles dans des films de réalisateurs prestigieux comme Julien Duvivier ou Jean-Paul Le Chanois.

Au cours de la décennie suivante, Michel Lemoine va se tourner vers le cinéma italien qui multiplie les genres et accumule les nanars. Jusqu’en 1970, Lemoine va ainsi apparaître dans des dizaines de productions transalpines aux titres évocateurs (Le Monstre aux Yeux verts, Les Possédées du Démon, Hercule contre Moloch, Arizona Bill ou encore le mythique Joe Caligula de José Bénazéraf), enchaînant les rôles de méchant et devenant l’une des figures de proue du cinéma bis.
 
Michel Lemoine va passer quelques belles années en Italie avec son épouse, la comédienne Janine Reynaud, avant de regagner l’Hexagone en 1970 pour se tourner vers un genre en plein essor : l’érotisme.

Il apparaît dans La Débauche de Jean-François Davy, dès 1970 et dans Je suis une nymphomane de Max Pécas la même année. Séducteur et libertin dans la vie réelle, Michel Lemoine se sent particulièrement à l’aise dans le cinéma érotique où il trouve souvent des rôles sur mesure.
 
C’est d’ailleurs dans ce genre que Lemoine va faire ses premiers pas de scénariste en 1971 pour Frustration ou les dérèglements d’une jeune provinciale de José Bénazéraf, puis de réalisateur en 1972 (même si Lemoine avait fait un peu de mise en scène deux ans auparavant) avec Les Chiennes, Confidences érotiques d’un lit trop accueillant et surtout Les Désaxées, son premier film qui le révélera au grand public.

Devenu une référence du cinéma érotique populaire, Michel Lemoine va exercer dans le genre jusqu’à l’explosion de la pornographie et tenter une percée vers le fantastique avec Les Week-ends maléfiques du Comte Zaroff qui sera purement et simplement interdit par la censure, pour « incitation au meurtre » !
 
Découragée, Lemoine ne va plus se consacrer qu’à l’érotisme, puis à la pornographie, laissant de côté sa carrière d’acteur (il n’y reviendra qu’à l’âge de la retraite pour de petites apparitions). Jusqu’au milieu des années 80, Michel Lemoine va ainsi réaliser plus d’une vingtaine de films pornos sous différents pseudonymes, avant de quitter définitivement la scène cinématographique.

Ordre Alphabétique
A Alain Payet

Alain Payet

Alex De Renzy

Alex De Renzy

Alex Martini

Alex Martini

Alex Perry

Alex Perry

Alexandre Legland

Alexandre Legland

Andre Madness

Andre Madness

Andrew Blake

Andrew Blake

Antonio Adamo

Antonio Adamo

B Brad Armstrong

Brad Armstrong

Burd Tranbaree

Burd Tranbaree

C Cameron Grant

Cameron Grant

Chris Streams

Chris Streams

Christian Lavil

Christian Lavil

Claude Mulot

Claude Mulot

D David Caroll

David Caroll

Drew

Drew

E Eli Cross

Eli Cross

Enola Sugar Et Al Arash

Enola Sugar Et Al Arash

Erika Lust

Erika Lust

Ernest Greene

Ernest Greene

F F.J. Lincoln

F.J. Lincoln

Fabien Lafait

Fabien Lafait

Francesco Fanelli

Francesco Fanelli

Francis Leroi

Francis Leroi

Francois Clousot

Francois Clousot

Francois Regis

Francois Regis

Frank Thring

Frank Thring

Fred 2KN

Fred 2KN

Fred Coppula

Fred Coppula

G Gazzman

Gazzman

Gérard Kikoïne

Gérard Kikoïne

Gerard Damiano

Gerard Damiano

Giancarlo Bini

Giancarlo Bini

Gianfranco Romagnoli

Gianfranco Romagnoli

Gilbert Roussel

Gilbert Roussel

Gregory Dark

Gregory Dark

H Harry S. Morgan

Harry S. Morgan

Herve Bodilis

Herve Bodilis

Holly Randall

Holly Randall

J J.J. Mezori

J.J. Mezori

Jack Tyler

Jack Tyler

Jack Wood

Jack Wood

Jake Malone

Jake Malone

James Avalon

James Avalon

Jay Sin

Jay Sin

Jean-François Davy

Jean-François Davy

Jean-Marie Pallardy

Jean-Marie Pallardy

Jim Enright

Jim Enright

Jim Powers

Jim Powers

Joe D'Amato

Joe D'Amato

John B. Root

John B. Root

John Leslie

John Leslie

John Stagliano

John Stagliano

John T. Bone

John T. Bone

John Thompson

John Thompson

Jonathan Morgan

Jonathan Morgan

Joone

Joone

K Kendo

Kendo

Kovi

Kovi

Kris Kramski

Kris Kramski

L Lasse Braun

Lasse Braun

Luca Damiano

Luca Damiano

M Marc Dorcel

Marc Dorcel

Marie

Marie

Mario Salieri

Mario Salieri

Martin Cognito

Martin Cognito

Max Bellochio

Max Bellochio

Max Noizet

Max Noizet

Michael Ninn

Michael Ninn

Michael Raven

Michael Raven

Michel Lemoine

Michel Lemoine

Michel Ricaud

Michel Ricaud

Mike Beck

Mike Beck

Mike John

Mike John

Milk

Milk

Moire Candy

Moire Candy

N Narcis Bosch

Narcis Bosch

Nic Andrews

Nic Andrews

Nic Cramer

Nic Cramer

Nicholas Moore

Nicholas Moore

Nicky Ranieri

Nicky Ranieri

Nils Molitor

Nils Molitor

O Oliver Lesein

Oliver Lesein

P Pascal Galbrun

Pascal Galbrun

Pascal Luka

Pascal Luka

Patrice Cabanel

Patrice Cabanel

Patrick Collins

Patrick Collins

Paul Thomas

Paul Thomas

Philippe Lhermite

Philippe Lhermite

Pierre Moro

Pierre Moro

Pierre Woodman

Pierre Woodman

R Raul Cristian

Raul Cristian

Roberto Valtuena

Roberto Valtuena

S Sabrina Ricci

Sabrina Ricci

Serge De Beaurivage

Serge De Beaurivage

Silvio Bandinelli

Silvio Bandinelli

Steve Morelli

Steve Morelli

Stuart Canterbury

Stuart Canterbury

Susie Medusa Gottardi

Susie Medusa Gottardi

T Tanya Hyde

Tanya Hyde

Thierry Kemaco

Thierry Kemaco

Toni English

Toni English

Tony Del Duomo

Tony Del Duomo

Torbe

Torbe

Tristan Segal

Tristan Segal

V Veronica Hart

Veronica Hart

Vince Banderos

Vince Banderos

Viv Thomas

Viv Thomas

W Wesley Emerson

Wesley Emerson

Will Rider

Will Rider

Y Yannick Perrin

Yannick Perrin




Chargement en cours ...